6bcd5bf504eea9f29410510615793192 html bcec80b5

Le chien est un animal de compagnie très prisé des Français. Il peut être un compagnon de jeux aussi bien pour l’enfant que pour l’adulte. Mais avant de profiter pleinement des atouts de votre chien, il va falloir l’éduquer et le faire progresser. En éducation canine, la marche au pied est un des moyens de faire progresser votre chien, et c’est tout l’objet de cet article.

En quoi consiste la marche au pied ?

La marche au pied est avant tout un exercice de concentration pour votre chien : il ne s’agit pas d’une simple promenade. Ce dernier doit se tenir constamment à votre côté sans se laisser distraire. Car, lorsque vous vous promenez avec votre chien, il aura tendance à se déconcentrer dès qu’une personne passe, qu’il aperçoit un autre chien ou encore si des enfants jouent dans les environs. La marche au pied exige que votre chien se focalise uniquement sur vos pas autrement dit, qu’il se déplace toujours dans la même direction que vous ou s’arrête si vous faites le même mouvement.

Par ailleurs, cette marche peut être assimilée à une marche militaire, d’autant plus que votre chien doit se tenir toujours à votre gauche. Cette règle tire son origine dans l’histoire où les soldats portaient leurs armes ou épées toujours à droite. La marche au pied est très utilisée en éducation canine particulièrement dans les disciplines telles que : l’obéissance, l’agility, le ring, l’obérythmée/dog-dance.

Apprendre à votre chien à marcher au pied

La marche au pied avec votre chien est un exercice très simple plus qu’il n’y paraît. Cependant, pour réussir cet exercice il faut passer par certaines étapes. La première étape consiste à renforcer votre relation et travailler votre attitude. En effet, si vous ne répondez pas aux besoins primaires et sociaux de votre chien, vous pouvez toujours courir, il ne fera pas attention à vous. En outre au lieu de toujours le pointer du doigt lorsqu’il agit mal, pensez à renforcer ses bons comportements.

Une fois la bonne relation entre vous et le chien établie, vous pouvez travailler son suivi naturel. Cette étape vise à renforcer l’attention du chien à votre égard lorsque vous le faites promener et non systématiquement l’inverse. Lorsque ces deux étapes sont intégrées, vous pouvez petit à petit travailler la marche en laisse.

Le chien est un animal de compagnie, et vous êtes d’office son maitre. Cela dit, vous devez vous montrer cohérent dans vos gestes. Ce n’est pas au chien de vous dicter votre conduite, mais plutôt le contraire. Cette cohérence sans oublier votre habitude seront déterminantes dans l’apprentissage d’une nouvelle indication à votre chien.

Ce n’est qu’une fois que toutes ces étapes sont bien assimilées que vous pourrez progressivement augmenter les stimulations environnementales lors de vos séances d’éducation. Si vous n’arrivez pas à entreprendre correctement ces étapes, vous pouvez solliciter les services d’un éducateur canin.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.